Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
M'hamid Express Morocco Sand Express

Rallye raid au Maroc Zagora M'Hamid du 09 au 14 mai 2021 Le Morocco Sand Express: octobre 2021

Le finish, Bons baiser de M'hamid

Publié le 1 Février 2020 par Grand Sud Orientation Benoît DELMAS 212 661 21 40 99

Com 7

M’hamid Express 2020. 11ème édition

Du 26 janvier au 31 janvier 2020

ES 5 – Deux boucles de 50 kms.  ‘’Bons baisers de M’Hamid’’

 

Le jour de gloire, est arrivé !

L’ultime étape de cette 11ème édition, mais non pas sans risques.

Malgré tout, ‘’ C’est la lutte finale… ’’ Alors, espérons que cette dernière donne lieue à une passe d’armes entre les favoris ? Mais attention, c’est toujours dans le désert qu’on casse sa pipe ou sa bouteille d’eau. Conclusion, sur cette ES 5, il ne faudra pas jouer les Indiana Jones !  L’enjeu est trop important.

 

Le départ a été donné par deux sur cette dernière ES qui s’annonçait déjà comme juge de paix. Quelques dunettes au programme, néanmoins pas les plus faciles, avant d’arriver sous l’arche.

Au-delà de la performance de la veille, tous les regards ce matin sont rivés sur le motard qui fait habituellement preuve d’une motivation de circonstance, puisqu’il aura le privilège non négligeable de s’élancer le premier sur les pistes.

Celles et ceux qui connaissent St Ex, doivent penser à cette phrase << Nous avons connu aux heures de miracle une certaine qualité des relations humaines. Là est pour nous, la vérité >>.

 

 

C’est la dernière séance !

ES 5. Après une semaine riche en émotions, le compte à rebours est lancé pour cette dernière spéciale. Les rescapés vont s’élancer à bras raccourci pour terminer en beauté cette 11ème édition. Une échappée au long court sur ces dernières pistes qui pourraient bien avoir un rôle de juge de paix ? Sur la ligne de départ, l’angoisse de la panne était à son comble. C’est humain, car parfois les rêves peuvent virer au cauchemar dans les derniers kms. D’ailleurs, chacun à son petit gris/gris pour conjurer le sort. Logiquement, cette étape ne devrait être qu’une formalité avec ses deux petites boucles, sans difficulté particulière. Le vendredi, tout est permis ? Une mésaventure que vient de subir le SSV #120 Bord David/Laura Cormont à 6 kms du départ. Une poussière sans vent drapait la piste, lorsque l’équipage décidait de doubler un concurrent attardé. Malheureusement pour eux, une petite dunette peu visible renversa le véhicule par l’avant, suivit de deux tonneaux et autres cabrioles ! La sentence est immédiate, châssis cassé… Conséquence, le SSV rentre au bivouac à la ficelle, et abandonne. 

 

Rien ne va plus, faites vos jeux !

Au petit déj ce matin, le #124 Philippe Pinchedez, à voir sa démarche  ‘’Bon pied, bonne oeil ‘’ on sentait bien qu’il allait se jeter dans la bataille pour essayer de monter sur le Podium.

5ème au classement général toutes catégories confondues, le Podium est donc accessible. Bien entendu, le #114 Jérémy Caszalot, et le #103 Nicolas Bornand ne l’entendent pas de cette manière. Cette spéciale ressemble à quelque chose près à une étape du Tour de France, lorsqu’un coureur s’échappe, il y a toujours un autre concurrent qui se met en chasse pour le rattraper, et ainsi favoriser la remonter du peloton. En tout cas, pour le spectacle, espérons que cette ES 5 soit une belle bagarre.

Le finish, Bons baiser de M'hamid
Le finish, Bons baiser de M'hamid
Le finish, Bons baiser de M'hamid
Le finish, Bons baiser de M'hamid
Le finish, Bons baiser de M'hamid
Le finish, Bons baiser de M'hamid
Le finish, Bons baiser de M'hamid
Le finish, Bons baiser de M'hamid
Le finish, Bons baiser de M'hamid
Le finish, Bons baiser de M'hamid
Le finish, Bons baiser de M'hamid

Un Graal si convoité !

C’est la délivrance pour toute la caravane. Bientôt la joie l’emportera sur les doutes, effaçant toutes les fatigues de la semaine. Au pied de l’arche, les membres de l’organisation et les spectateurs venus nombreux pour féliciter ces guerriers des temps modernes, attendent de pied ferme tous ces héros.  Au loin les premiers concurrents chargés de poussière aperçoivent une ligne d’arrivée qui va libérer toutes les tensions accumulées depuis une semaine.

Alors que les premiers motards passent la ligne d’arrivée avec un large sourire et des étoiles plein les yeux, tout le monde attend avec impatience l’arrivée du vainqueur de cette 11ème édition.

Le pied à peine posé au sol, ce sont des embrassades, voire des larmes de joies qui envahissent les visages.

 

Au fait, ils en pensent quoi ?

Auto #216 Besson/Roissac. Tout content d’avoir gagné l’épreuve, l’équipage fête dignement à l’arrivée cette belle victoire. << On s’est fait plaisir toute la semaine, peu de casse, des endroits magiques, une organisation au top. Seul petit bémol, dans ce genre d’épreuve et de terrain, il serait bien d’installer une sentinelle pour prévenir un concurrent que nous sommes à ses baskets ! Autre point qui mériterait d’être amélioré, c’est les chronos. Le classement devrait être à la seconde, et non pas à la minute. En tout cas, félicitations à toute l’équipe. Je pense que l’épreuve à trouvé sa notoriété>>.

 

Moto #1 Mathieu Sausset Honda 450. << Je réalise seulement que je viens de remporter cette épreuve dans la catégorie Moto, devant mon frère Benjamin. En fait, le plus heureux c’est notre grand-père, Christian Lantres. C’est grâce à ses conseils avisés depuis l’âge de 5 ans que nous pouvons enfin réaliser notre rêve. Chez nous, le sport mécanique, c’est une histoire de famille. Nous espérons bien revenir l’année prochaine >>.

 

SSV #133 Gautier Pascal/Descat Sébastien << Horsmis quelques incidents mécaniques de dernière minute, nous sommes plus que satisfait de notre prestation. Pour la petite histoire, hier on a cassé le pont, heureusement que Philippe Pinchedez en avait un à nous donner, sinon c’était l’abandon, sans retour possible. Nous espérons revenir l’année prochaine pour remettre en jeu notre titre. En revanche, il serait bien que  l’organisateur améliore son système de chrono. Les temps devraient être comptabilisés à la seconde, et une sentinelle serait aussi la bienvenue. Pour le reste, c’est parfait à tous les points de vue, y compris le budget engagé >>.

 

SSV #150 Georges Lansac << C’est la première fois que je viens sur le M’Hamid, et je dois dire que je ne suis pas déçu. Ce matin, je ne voyais pas l’intérêt de partir à deux, compte tenu de cette poussière envahissante qui augmentait les risques, surtout sur une dernière étape. Le principe du  classement est aussi à revoir ? Bravo à Benoit Delmas pour son organisation >>.

 

SSV #141 Jérémy Halter << Une très belle épreuve. Tous mes SSV sont à l’arrivée. J’ai adoré cette organisation, des membres toujours souriants et de bonne humeur, un parcours aux petits oignons d’une grande beauté. Du coup, je repars sur Paris avec des souvenirs plein la tête.

Et quel bonheur d’avoir navigué ma fille Léa. J’appréhendais un peu, car tout le monde sait que ce n’est pas facile d’être des heures entières dans l’habitacle avec un proche de sa famille. Mon seul regret, c’est la petite distance du prologue. Je pense aussi que les chronos devraient pouvoir s’améliorer. Rien de bien méchant, c’est juste un petit constat, que plusieurs concurrents comme Michel Visy, partage avec moi >>.

 

Philippe Castellino, ‘’Cuisinier de brousse !’’ << Je pense que le M’Hamid Express vient de prendre son rythme de croisière, sur cette édition. En tout cas, ça été un véritable plaisir de préparer des bons petits plats pour la caravane. Vous allez voir, ce que vous allez voir l’année prochaine ? Je ne veux pas vous mettre déjà l’eau à la bouche, mais je vous réserve une surprise de taille ! >>.

 Il a bien raison le Chef Maître queux ! Thierry Sabine disait aux concurrents épuisés à la fin d’une spéciale << Pas d’inquiétude les amis, le moral revient toujours dans la gamelle >>.

 

Clap de fin !

L’équipage # 216 Jean-Pascal Besson/Patrice Roissac remporte cette 11ème édition avec leur Toyota Overdrive. Un Graal si convoité par tous depuis le début de la course.

 

 

 

ES 5 : Classement Moto/Quad

1 # 1 Sausset/Mathieu Honda 450

2 # 2 Suasset Benjamin Honda 450

3 # 7 Decressonière Yohan Can Am Outlander

4 # 3 Combier Alex Honda 750

5 # 8 De Oliveira Freddy Can Am Outlander

 

Classement SSV

1 # 101 Paquereau Christophe Can Am X3

2 # 124 Pinchedez/Delaunay Can Am X3

3 # 108 Chassant Pascal Can Am X 3

4 # 133 Gauthier/Descat Can Am X3

5 # 103 Bornand/Pereira Can Am X3

 

Classement Auto

1 # 216 Besson/Roissac Toyota Overdrive

2 # 211 Foubert/Melhentin WSR 500

3 # 209 Hamsas/Hamsas Chevrolet V8

4 # 201 Dard/Dard Toyota HDJ 80 Proto

5 # 215 Porcheron/Ccozza Chevrolet V8

 

Classement général final

Podium

1 # 216 Besson/Roissac Toyota Overdrive

2 # 133 Gauthier/Descat Can Am X3

3 # 103 Bornand/Pereira Can Am X3

………………………………………………………………………………………………….

4 # 124 Pinchedez/Delaunay Can Am X3

5 #  114 Caszalot/Caszalot Can Am X3

6 # 101 Paquereau Can Am X3

7 # 136 Soulas/Cazalet Can Am X3

8 # 127 Albaret/Brucy Can Am X3

9 # 150 Lansac/Ferrand Can Am X3

10 # 104 Philippe/Philippe Can Am X3

 

Gilles David

Presse : Compétition Automobile Tout Terrain

S/Presse M’Hamid Express 2020

Commenter cet article