Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
M'hamid Express Morocco Sand Express

Rallye raid au Maroc Zagora M'Hamid du 24 au 29 janvier 2021 Le Morocco Sand Express: 25 au 30 octobre 2020

Communiqué n°1, l'avant course

Publié le 26 Janvier 2020 par Grand Sud Orientation Benoît DELMAS 212 661 21 40 99

Communiqué n°1, l'avant course

M’Hamid Express 2020. 11ème édition 
Du 26 janvier au 31 janvier 
Communiqué 1


LE RALLYE RAID AUTREMENT !
Comme à l’accoutumée, l’organisation à déposée ses valises à Ouled Driss dans la maison d’hôtes ‘’Chez le Pacha’’. Une  commune située au Sud Est frontalière avec l’Algérie, que tous les Rallye mens et aventuriers du monde, connaissent. 
Après le départ début janvier de l’Africa Eco Race et du Dakar, le M’hamid Express fait parti des épreuves qui ouvrent le bal de la saison 2020. En Europe, c’est encore l’hiver qui prédomine. 
Ici, on commence à fleureter avec le printemps (25° à midi), d’où les belles couleurs ocre du sable. C’est dans cette atmosphère de convivialité que Benoît Delmas accueille les premiers concurrents venus du froid ! Ils sont cette année 80 concurrents toutes catégories confondues sur la ligne de départ : Auto, Motos, Quads, et SSV.
Force est de constater que la discipline se porte de mieux en mieux, puisque la plupart des épreuves internationales font le plein. L’apport ces dernières années d’une nouvelle clientèle de SSV, y est sans doute pour quelque chose. 
Samedi 25 janvier
Dans la salle dédiée aux vérifications administrative, plusieurs figures connus et reconnus déambulent dans les allées. Au total, ce n’est pas moins de 50 SSV. 
Les principaux acteurs des éditions précédentes du rallye ont répondu présent. Le podium de l’an dernier ouvrira les hostilités. Christophe Paquereau, vainqueur en titre, se présente de nouveau en solitaire et est prêt à en découdre avec Romain Locmane et le duo Tony Perreira /Nicolas Bornand qui s’échangent le volant.  Beaucoup de nouveaux modèles de X3, 3 « gros team » avec Quad Bike Evasion, le Pinch Racing et le team DBH et une multitude de copains constituent le plateau. 
Pour Léa Halter, 18 ans, c’est une première comme pilote. Fort de son expérience dans le domaine, Jérémy aura la lourde tâche d’orienter sa fille sur les pistes sinueuses du désert avec son Can Am X3. 
Notons également en SSV la présence de Maxime Fourmaux, actuel Champion de France 2019 de la catégorie SSV, et de François Cazalet qui vient tout juste de rentrer du Dakar avec ses deux victoires d’étape en poche. Lui aussi n’est pas venu ici pour faire de la figuration !  


En 4X4, il faudra compter sur des pilotes très expérimentés, à l’image de : Salvatore/Racat (Toyota HDJ80), Besson/Roissac (Toyota Overdrive), Micouleau/Brandao (Buggy IPSO V8), Porcheron/Cocozza (Buggy Chevrolet V 8), Hubert/Cescutti (BMW X6 MPP), Delaporte/Yoann (Springbock Sadev), Gelebart/Cueff (Buggy MD V8), Foubert/Melhentin (WSR 500 V8), mais  aussi, sur le couple Véronique et Yvan Dard avec leur infatigable Toyota HDJ 80 proto venus défendre leur titre. Tous sont des pilotes qui ont marqués leur emprunte dans différents Rallyes-Raids.

Voilà pour les favoris, tout au moins sur le papier. Pour l’instant, gardons-nous bien de tirer des traits sur la comète car la course sera longue, et sans doute pleines de surprises. En tout cas avec eux, nous voilà dans l’arène des gladiateurs ! Si le doute assaille les profanes qui courent pour la première fois, heureusement que les anciens sont là pour les rassurer et leur donner les bons conseils d’une première étape en toute humilité. << Face au désert, il faut apprendre à rester modeste >>, disait, Pierre Lartigue, quadruple Champion du Monde. 

C’est donc un plateau étoffé de qualité où les retrouvailles et les conversations vont bon train au bord de la piscine ! Aux vérifications techniques, les commissaires vérifient si les dernières consignes de sécurité ont bien été installées. Rien n’est laissé au hasard. Benoit Delmas scrute le bon déroulement des opérations, pour lui la sécurité des concurrents reste l’une des priorités << Je me réjouis d’un tel plateau >>. En attendant, tous les équipages s’affairent à coller leur numéro de course. Au  bivouac de l’hôtel, on commence à sentir la pression monter, il plane ces dernières heures une effervescence bien particulière qui est souvent liée à un avant départ. 
 

Communiqué n°1, l'avant course
Communiqué n°1, l'avant course
Communiqué n°1, l'avant course

Quant aux membres du Rallye, sous l’oeil averti de Fifi,vérifient les licences et autres documents. Les paquetages sont distribués aux couleurs du M’Hamid, ainsi que les bracelets qui font offices d’accès pour les petits déjeuners et dîners. Étiquetés, fringants et souriants, tous les équipages profitent de cette dernière soirée de relaxation pour faire les derniers réglages de leurs instruments de bord, car la particularité de cette épreuve, c’est la navigation. Une nav pointue ou les meilleurs copilotes devront sortir le grand jeu pour se sortir des nombreux pièges.

 

Dernière minute :

Grosse déception pour l’équipage Marocain 100% féminin : Fati Ait Bouftass/Angélique Harmand qui devaient courir sur un JEEP JK V6. Elles ne pourront pas se présenter sur la ligne de départ en raison d’un incendie, qui a mis fin aux ambitions de l’équipage.

Souad Mouktadiri et Fréderic Villers ne prendront pas le départ non plus pour des raisons professionnelles.

 

Rendez-vous demain dimanche 26 janvier pour un prologue de 15 kms. Au programme, un peu de sable, des dunettes, des pistes techniques et rapides, à la fois.   

 

Gilles

 

Communiqué n°1, l'avant course
Communiqué n°1, l'avant course
Communiqué n°1, l'avant course
Communiqué n°1, l'avant course
Communiqué n°1, l'avant course

Le prologue c'est en direct à partir de 15 h sur 

Commenter cet article